Wes Anderson

Le cinéma Américain a très rapidement pris le dessus sur le cinéma Européen. Dès la première guerre mondiale, les États-Unis se dotent d’un industrie cinématographique performante et productive qui fait émerger Hollywood et le star-system dans les années 20. L’Europe, elle, se relève économiquement et artistiquement comme elle peut de ces 4 années de guerre, sauf le cinéma Allemand qui reste banquable et remarquable. Vint ensuite l’âge d’or d’Hollywood des années 30 à 60 durant lequel les majors s’en mettent plein les poches et produisent à la chaine. Malgré les difficultés des majors (et leur retour/restructuration), le cinéma Américain reste un cinéma performant, peut être même plus qu’auparavant car il se diversifie, même s’il commence à miser de plus en plus sur les blockbusters qui font leur apparition (Les Dent de la mer par exemple). Et c’est encore de l’autre côté de l’Amérique qu’il faut chercher l’un des meilleurs réalisateurs contemporains, Wes Anderson. Lire la suite…