A la découverte de Porto.

Porto

Après 6 mois d’erasmus, il est temps de dresser le portrait de cette charmante bourgade Portugaise qui s’avère être une destination parfaite pour un week end prolongé.

Préparation

Une bonne paire de chaussures de marche est indispensable pour visiter la ville toute faite de pavés qui ne s’étend pas énormément mais qui monte et descend à l’infini. Yes, une horreur pour tes pieds.
Si tu ne viens pas l’été, prends un bon k-way car avec le vent ton parapluie ne tiendra pas longtemps et à Porto, il pleut, il pleut même beaucoup.

Pour le logement, ne t’en fais pas, la prolifération exponentielle d’appartements AirBnB a chassé pas mal de locaux à l’extérieur de la ville et tu trouveras sans problèmes un appartement 100% bobo en centre.

L’arrivée

Te voilà enfin arrivé à Porto grâce à ta low cost préférée, il est temps de rejoindre le centre ville par le tram en une demie-heure pour moins de 2 euros ou en taxi pour une quinzaine d’euros.

 

A voir

Le musée d’art moderne est à voir, alias Fundação Serralves : c’est une jolie pièce d’architecture, le parc l’entourant est agréable, doté de plusieurs plans d’eau et on y trouve même quelques animaux tout au fond pour les enfants. Il n’est malheureusement accessible qu’en bus car il se situe dans les quartiers riches de la ville, pas très pratique.

Je n’ai fait qu’une visite de cave de Porto car il semblerait qu’elles se ressemblent toutes. Certaines caves proposent également des dégustations accompagnées de fado, c’est sympa si on aime cette étrange musique (bon courage, c’est particulièrement ignoble). Pour résumer, il existe trois types de Porto, White, Ruby & Tawny et plus le Porto est vieux, plus il est cher. Pour le reste on vous laisse découvrir.

Si tu souhaites te reposer, je te conseille Palacio De Cristal qui dispose d’agréables jardins, de plusieurs bassins et d’une vue magnifique sur la ville ainsi que sur le pont “de Arrabida” et l’embouchure du fleuve.

L’hôtel de ville offre une magnifique vue d’ensemble sur la ville et notamment sur l’artère principale, l’avenue Aliados. Attention, il y a une infinité de marches avant d’arriver au sommet de la tour qui a tout de même le plus beau panorama à 360° de la ville.

Niveau églises, on vous conseille celle de “Clérigos” qui est fantastique, l’église “Igreja do Carmo” en face du bâtiment administratif des universités de Porto et celle rua da Santa Catarina, toutes deux entièrement recouvertes d’azulejos.

Une fois par mois, tu as une brocante sympa avec de la musique disco à l’intérieur du parking vers rua das Carvalheiras, et l’ambiance est top.

 

 

Balades

Le centre ville de Porto est petit : le meilleur à faire pour découvrir la ville est s’y perdre car tu retrouveras très facilement ton chemin. Le charme de la ville se trouve également, hélas, dans les nombreuses maisons et façades en ruines qui témoignent d’un âge d’or désormais révolu. C’est désolant les premiers jours mais on s’y fait rapidement car cela fait partie du charme de la ville en lui donnant un cachet unique. Oui, le Portugal est pauvre, comme en témoigne le bidonville entre les quais et le Passeio das Fontainhas mais le pays semble repartir grâce au tourisme qui explose depuis quelques années. C’est d’ailleurs au Passeio das Fontainhas que vous aurez une des meilleures vue de Porto car vous pourrez admirer les deux vieux ponts (le moche est celui d’Eiffel). Il y a deux autres points de vue sympas : un très touristique au niveau de la station Jardim do Morro et un peu moins fréquenté au Miradouro da Bataria da Vitoria.

La rue commerçante par excellence est la rua da Santa Catarina, mais essaie d’aller au Mercado do Bolhão, c’est un marché ultra typique et tu pourras même y manger au milieu des échoppes.

Si tu veux te baigner dans l’océan, il y a les plages à Matosinhos, c’est le plus rapide car direct en tram mais attention, l’eau au Portugal est glacée! C’est-à-dire toujours en dessous de 20 degrés. Tu pourras également y surfer en louant une planche à une des nombreuses écoles de surf.

 

 

 

azulejos-porto

Sortir

Si tu es un peu limite niveau budget, va picoler à Espaço 77, la bière super bock est à 50 centimes! C’est le bar étudiant de la ville où tu peux également acheter pour pas cher de quoi manger à n’importe quelle heure (essaie une bifana pour commencer, c’est super bon). Un autre bar sympa est Adega Leonor mais la majeure partie de la vie nocturne à Porto se trouve dans la rue Galeria de Paris où tu trouveras de nombreux bars.

Le lundi, descends sur les quais, tu trouveras de nombreux happy hour mais pense à prendre un pull car il y fait rapidement froid. D’une manière générale, le centre ville est safe, il y a parfois quelques bagarres mais pas plus qu’ailleurs.

 

 

francesinhaManger

Ne compte pas faire un régime au Portugal, la nourriture est bonne mais grasse. Vu que t’es à Porto, tu te dois de goûter à la francesinha, la petite française (les tripes à la mode de Porto, c’est fortement déconseillé). C’est une espèce de croque monsieur avec différents types de viandes à l’intérieur, sur plusieurs couches. On entoure le tout de frites, rajoute une sauce secrète on top et hop le tour est joué.

Pour ce qui est des spécialités Portugaises, il y a bien évidemment la morue et ses mille et une recettes, sans oublier les sardines et autres poissons grillés au gros sel (miam miam) et le borrego (agneau). Pour manger du poisson et des fruits de mer, rien de mieux que les restaurants à Matosinhos.

Le truc sympa, ce sont les pâtisseries, peu chères et très bonnes. On conseille d’essayer les bolos de arroz et les bolas de Berlim. Le dessert mythique reste le pastel de nata, inventé à Lisbonne mais que vous trouverez à travers tout le Portugal : un must qui se laissera gentillement saupoudrer de cannelle.

Le café portugais est petit et très serré, n’hésitez pas à prendre un café allongé. Le meilleur endroit pour prendre le petit-déjeuner à Porto est de loin la Confeitaria Royal non loin de la place de la place de la République, en haut de la rua dos Bragas. Tu y trouveras de nombreuses pâtisseries de qualité à un prix raisonnable. Tu as également la confeitaria do Bolhão (à coté du marché et du métro Bolhão) dont la décoration intérieure est magnifique.

 

Université

J’ai étudié à feup durant un semestre, la meilleure université d’ingénieur du Portugal. Et contrairement à ce que je pensais, le niveau est élévé, bien plus élevé que mon école à Paris qui se trouve en milieu de tableau du classement de l’étudiant/usine nouvelle. Donc oui, les deux premiers mois tu vas être tranquille, la suite ça va être plus corsé suivant les matières choisies.

Que tu sois à feup, en éco ou en médecine, n’hésite pas à aller bosser à la librairie de feup, elle est grande, calme, et bien aménagée. Elle se trouve non loin du snack bar étudiant qui propose des prix alléchants. Sinon aventure toi dans les quelques petits restos pas chers qui se trouvent après l’hôpital, à environ dix minutes de marche de feup.

Coté erasmus, tu auras de nombreuses soirées tout au long de l’année et nombreux évènements comme des visites et des voyages. Je te conseille d’en faire au début afin de rencontrer d’autres étudiants car par la suite tu vas rapidement déchanter: les évènements sont les mêmes chaque année et passé la fièvre des premières semaines, les soirées ESN perdent vite de leur charme…

Si tu vois des étudiants déguisés en Harry Potter armés d’une cuillère en bois XXL, rien de plus normal : J.K. Rowling a vécu à Porto et s’est inspirée des locaux pour son célèbre roman. Tu risques aussi de passer devant Lello & Irmao, une magnifique librairie qui a inspiré Fleury & Bott du Chemin de Traverse. Attention, depuis quelques années l’entrée est payante mais tu peux soustraire l’entrée au prix de ton livre (si tu trouves quelque chose d’intéressant, ce qui n’est pas facile).
Concernant les portugais, c’est un peuple très nationaliste, fiers de leurs racines, j’ai fait de très belles rencontres si bien que tu trouveras toujours une personne prête à t’aider si tu es perdu. Bien évidemment, je suis également tombé sur des personnes malveillantes, c’est comme partout en somme!

 

Prochaine étape, un autre dossier bon plan voyage/erasmus sur Lisboa!

Beijinhos,
P.B.

Laisser un commentaire