Cyrano de Bergerac X Le théâtre du dimanche

Cyrano Savinien Hercule de Bergerac… un personnage raconté par Edmond Rostand… Je vous demande à tous de vous calmer immédiatement !

C’est peut-être la plus belle pièce du répertoire français. Tout le monde connaît, ou du moins à déjà entendu parler, du fameux Cyrano.

« Ah… Monsieur à l’air dubitatif au fond… Vous voulez intervenir ? QUOI TU CONNAIS PAS CYRANO ??? Mais tu peux pas rester comme ça mon vieux, attend, j’te raconte: »

La pièce commence par une scène où tous les pecnos de la région sont réunis pour regarder un abruti essayer de faire du théâtre. Tu vois, Montfleury (l’acteur) c’est un peu Kendji Girac quoi, on peut pas l’éviter mais dès qu’on le voit on a envie de lui mettre des taquets derrière la tête ! Enfin bref, du coup le gars commence à déclamer son texte (mais c’est pas possible… Il est acteur lui ?) quand tout à coup, une voix s’élève:

Coquin, ne t’ai-je pas interdit pour un mois ??

C’est Cyrano mon pote, le gars le plus respecté de toute l’île de France. Il pèse tellement dans le game que si il veut pas que le gars monte sur scène, ben il monte pas et puis il rentre chez lui et puis il ferme sa gueule et puis c’est tout ! Le Cyrano commence à faire son show habituel (un peu comme Luchini sur un plateau TV tu vois) Mais ça commence à emmerder quelque geoibour de mes deux qui sont « outrés par un tel comportement ». Y en a même un, de Guiche, qui est Love de la meuf que veut se taper Cyrano (Tu me suis ?) Mais de Guiche est marié, du coup il veut que son vicomte se marie avec elle pour pouvoir la voir quand il veut, enfin bon… c’est un détraqué du zboub le gars. Ça, Cyrano il le sait, et quand les mecs commencent à gueuler, il en profite pour aller les embrouiller ! Le vicomte commence à faire le malin et lui dit quoi genre ?

Vous… vous avez un nez… heu… un nez… très grand.

(Ouais, Cyrano il a un zen mon pot… mais Chhut !) Du coup il commence à se chauffer, il enlève sa veste Adidas, il sort son épée et c’est parti pour un tête à tête bien vener. Enfin vener… pour le vicomte surtout parce que Cyrano ce qu’il lui met… Mama mia, mais moi on me fait ça je me fait Hara Kiri direct ! Le pire, c’est qu’en lui mettant la misère, Cyrano il lui dit, en même temps, de la poésie mon frère. Imagine toi un gars du quartier qui commence à te mettre des gifles en te disant:

Ballade du duel qu’en l’hôtel Bourguignon Monsieur de Bergerac eut avec un bélître !

L’affiche totale quoi, du coup les mecs s’en vont, tout les mecs de la cité vont féliciter Cyrano etc… Mais quand tout le monde se calme et commence à partir, Cyrano tu sens qu’il est pas bien… Il a l’air… triste ! Il en parle à son gars sûr Le Bret, et en fait c’est parce que genre il est amoureux de sa cousine (ouais, on est au XVIIème les gars, ça se faisait…) mais comme il est trop cheum, il l’aura jamais et du coup il est grave malheureux ! Mais là il apprend que Roxane (sa cousine) veut le voir le lendemain. Mais là c’est le Fire dans sa tête, il en peut plus il veut tout casser. Y a un pote à lui qui vient lui dire qu’il a des embrouilles avec des gars mais ils sont beaucoup, BALEK, Cyrano il a trop chaud, il va les péta tout seul Wesh !

Cent hommes m’as-tu dit ? Tu coucheras chez toi !

Le lendemain, dans une boulangerie du faubourg St Honoré (l’endroit chicos ma gueule) il se retrouve, Cyrano il est pas bien c’est un truc de ouf. Roxane arrive, une BE-BOM, ça y est il va pouvoir la péch… Et ben non, en fait elle vient lui dire qu’elle kiffe un mec de la bande des Cadets de Gascogne, dont fait parti Cyrano, un certain Christian ! (LA SAL…) Là… Cyrano fragile, il est tellement amoureux qu’il lui promet de défendre Christian en cas de baston ! Du coup il va voir le mec, et là il se rend compte de quoi ? Bon le gars est plutôt beau gosse, mais pour parler au meuf c’est une catastrophe, il sait pas aligner 3 mots, même pas sur un papier. (Ah la honte !) Et là Cyrano, grande classe, il lui dit: vas y moi je les écris tes lettres !

Je serais ton esprit, tu seras ma beauté.

Ouais, c’est bien comme idée les gars, mais bon… un jour elle va bien voir que c’est du vent votre truc ! Ben ouais, une soirée, Roxane elle veut voir Christian et ça donne quoi ? La fameuse scène du balcon, Merci Madame au premier rang, y en au moins une qui suit ici ! Bon sauf que les mecs ils se démontent pas, comme c’est la nuit, ben il fait noir, et comme il fait noir, et ben on voit rien. (Applaudissements) Du coup, c’est Cyrano qui parle, et c’est Christian qui se montre à la lumière. (Non mais là c’est abusé !) Et Cyrano, il sait parler aux meufs lui, du coup il réussi à lui faire tourner la tête et Christian du coup il peut monter la voir et la pécho. Et Cyrano peut partir… bien, bien dégoûté !

Aïe ! au coeur, quel pincement bizarre !

De là, le petit couple se marie en comité réduit et en cachette, ouais parce que De Guiche il pèse un peu et du coup il aurait interdit le mariage tu vois. Et quand il se rend compte qu’ils l’ont fait, il se vener tout rouge et envoie tous les Cadets à la guerre (donc Cyrano et Christian aussi… suis un peu parce que c’est chiant là).

La guerre, c’est en Espagne, et je peux te dire qu’ils sont coriaces les bouffeurs de Tapas ! Mais même au front, Cyrano continue à envoyer des lettres à la Roxane (de la part de Christian hein… on est d’accord) ! Elle, elle en peut tellement plus de pas voir son mec qu’elle débarque en Espagne, au calme. Sauf que ce con de Christian a réussi à mourir le jour où sa meuf arrive… Il est beau mais il est pas fut-fut quand même le gars. Bon enfin bref, du coup Roxane elle pleure sa race de sa grand-mère tu vois, elle est tellement dégoûté qu’elle va se cloîtrer… dans un cloître (Ouais au passage j’te donne la signification d’un verbe… cadeau !)

N’est-ce pas que c’était un être exquis, un être Merveilleux ?

Cyrano lui il a survécu, et il va la voir tous les samedis sa Roxane, sans jamais lui dire qu’il a toujours été grave amoureux d’elle (tu le connais ce type qui est englué dans la friendzone…). Mais un jour, un samedi donc, il va la voir, comme tous les samedis, et il papote, de la pluie et du beau temps… surtout des people en fait… sauf qu’avant de venir, Cyrano il s’est prit une sale poutre sur la tronche, mais il fait genre de rien. Il lui demande de lire la dernière lettre d’adieu de Christian (que Cyrano avait écrite en fait… j’espère que tu suis vraiment parce que sinon c’est grave !) et en la lisant à voix haute, Roxane, ben elle comprend que c’est lui qui l’a écrite… (pas con la meuf). Révélation, elle se rend compte qu’en fait c’est lui qu’elle aimait, à travers ses lettres. Puis… ben le Cyrano il meurt sur ça.

Mais on en se bat pas dans l’espoir du succès ! Non ! non ! c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !

Chiale pas… c’est quand même beau non ? Et quel panache… !

Il y a 3 mises en scènes actuellement sur Paris: au théâtre Ranelagh dans le XVIe, à la Comédie Française et au théâtre de la Porte St Martin avec Philippe Torreton (lieu emblématique puisque la première représentation de Cyrano a eu lieu dans ce théâtre en 1897)

 

« L’ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne. »

 

Laisser un commentaire